30 joyaux cachés étonnants dans le Nevada

Officiellement qualifié d’État d’argent, le Nevada est un État aride de la région sud-ouest des États-Unis d’Amérique. Bordé par l’Oregon, l’Idaho, la Californie, l’Arizona et l’Utah, le Nevada est également appelé «État né de la bataille», car il a obtenu son statut d’État officiel pendant la guerre civile américaine.

Le nom «Nevada» est dérivé du mot espagnol nevada qui signifie «couvert de neige» et a été appelé ainsi par les premiers colons européens (espagnols) qui ont inventé l’état après ses montagnes recouvertes de neige en hiver.

État le plus aride de la nation, le Nevada est devenu célèbre en 1859 après la découverte du premier filon d'argent majeur à Comstock Lode à Virginia City – une ville considérée le plus souvent comme la plus hantée des États-Unis.

Saviez-vous qu'environ 86% des terres du Nevada appartiennent au gouvernement fédéral américain?

Las Vegas, la ville la plus peuplée du Nevada, est considérée comme la «capitale du divertissement du monde» et est très appréciée des touristes du monde entier pour sa vie nocturne tristement célèbre, ses casinos réputés et ses hôtels de luxe. C'est aussi la destination touristique la plus visitée au monde.

En dépit de sa riche histoire d'argent et de son industrie touristique réputée, le Nevada recèle de nombreux lieux secrets qui ont réussi à rester secrets. Laissez-nous explorer quelques-uns des joyaux cachés du Nevada et dévoilons ce que l'État a à offrir aux aventuriers errants.

1. Santa Fe Saloon, Goldfield

Santa Fe Saloon, Goldfield

Si vous voulez un morceau du célèbre Wild West américain, rien ne vaut un authentique carré local. Santa Fe Saloon à Goldfield, dans le Nevada, n’est pas simplement votre salon habituel du Wild West; en affaires depuis 1905, la berline est la plus ancienne entreprise en activité de l'État.

Bâtiment rustique à un étage avec une enseigne de bienvenue peinte à la main, le Santa Fe Saloon vous transporte dans une autre époque. De vieux rayons de bois autour du mur, des planchers, un bar Brunswick original, la baignoire de Julia Bullet et des figurines de personnalités de la ville, telles que Wyatt Earp, évoquent une époque qui remonte à cent ans.

Au début du XXe siècle, Goldfield était la plus grande ville du Nevada et des prospecteurs du monde entier y arrivèrent pour capitaliser sur la ruée vers l’or de la ville.

Le salon Santa Fe Saloon a été un lieu de prédilection pour les richesses de cette époque et, bien que cette époque soit révolue, le passé célèbre du salon attire toujours plusieurs visiteurs (ce qui explique probablement pourquoi ils ont également un motel attaché maintenant).

2. Clown Motel, Tonopah

Clown Motel, Tonopah

Source: melissamn / shutterstock

Clown Motel, Tonopah

Coulrophobia – la peur des clowns.

Il y a environ 22 ans, Bob Perchetti a créé un motel à thème dans la ville de Tonopah, dans le Nevada, aux abords du désert du Nevada. Il s'adresse à la population habituelle de motards, de camionneurs, de routards et de voyageurs hors des sentiers battus qui aiment faire une pause dans leur séjour ici pour une nuit de sommeil paisible et une douche chaude.

Tout cela est cool, sauf que lorsque vous vous réveillez au milieu de la nuit, vous pouvez trouver un clown suspendu au toit au-dessus de votre lit. Comment cela vous plairait-il?

Étonnamment, il n’ya pas trop de légendes urbaines ou d’histoires d’horreur liées au motel, même s’il ya un cimetière abandonné juste à côté de la propriété. Mais peut-être n’ont-ils pas besoin d’une histoire de fantômes, car ils ont leur propre collection de poupées (effrayantes) de clown aux yeux de verre à remercier d’être surnommés «le plus effrayant motel d’Amérique» par les Roadtrippers.

3. Ville de survie atomique, comté de Nye

Ville de survie atomique, comté de Nye

En 1955, l’armée américaine a lancé 14 bombes nucléaires sur le site d’essai du Nevada, à Yucca Flat, sous le prétexte de «Operation Teacup». Les explosions ont été enregistrées entre 1,2 et 43 kilotonnes (Hiroshima, 12 kilotonnes).

Deux ans avant le début des tests, l'armée de terre a commandé la construction de «la ville de la survie», une ville résidentielle presque parfaite regorgeant de bâtiments, de magasins, de résidences et même d'êtres humains – eh bien! Faux humains. Des caméras ont été installées sur le site d’essai pour enregistrer l’impact des explosions sur les structures du bâtiment ainsi que sur les mannequins.

Le 5 mai 1955, une explosion nucléaire de 31 kilotonnes a frappé la ville de Survival alors que 6 000 spectateurs assistaient à une distance de 6 km.

Il ne reste plus que les vestiges de certains bâtiments et tout ce qui reste des mannequins (le cas échéant). Des visites publiques à travers le site sont disponibles.

4. Cathédrale extraterrestre, vallée d'Amargosa

Cathédrale extraterrestre, vallée d'Amargosa

Le Nevada, avec son industrie touristique en plein essor, est le seul État des États-Unis à autoriser la prostitution légale. Mais la limitation de l’industrie à un seul État ne signifie pas qu’il n’ya pas de place pour la créativité ou la fantaisie. Alien Cathouse, dans la vallée de l’Amargosa, nevada est le premier bordel à thème du pays. Le thème? Eh bien, avec la zone 51 et tous les autres points chauds extraterrestres autour de l'État, qu'est-ce que cela pourrait être d'autre?

Détenue et gérée par les propriétaires du célèbre ranch de Bunny, Alien Cathouse a pour but d’assister les visiteurs avec un «fétiche» pour les extraterrestres. Les clients peuvent profiter d'un bordel et d'un bar à service complet aussi longtemps que leur poche le permet.

Conçu pour ressembler à un monde extraterrestre et à des images de l'espace, le bordel à thème comprend des pièces portant à juste titre "Holodeck" et "Atlantis Fantasy". Cependant, l'attraction principale de la Cathouse est "La salle d'extraction et de sondage des extraterrestres", ornée de beaucoup d’aides conjugales ressemblant à celles d’un véritable vaisseau spatial.

5. Nelson Ville fantôme, Nelson

Nelson Ville fantôme, Nelson

Source: Kobby Dagan / shutterstock

Nelson Ville fantôme, Nelson

Situé dans les gorges de l'El Dorado, dans les montagnes de l'El Dorado, Nelson a été à l'origine nommé El Dorado par les explorateurs espagnols qui ont découvert la ville en 1775. Autrefois considérée comme l'une des premières mines d'or de la région, Nelson est aujourd'hui une ville fantôme abandonnée. .

Situé à quelques kilomètres du fleuve Colorado, Nelson était jadis réputé pour être extrêmement riche en or, en argent, en plomb et en cuivre. C'est également le site de la mine scandaleuse Techatticup, une mine connue non seulement pour ses ressources minérales, mais pour les conflits interminables, les désaccords entre propriétaires et les effusions de sang qu'elle a attirées.

Les mines situées à l'intérieur du Canyon sont restées actives de 1858 à 1945 et, en septembre 1974, une inondation soudaine a balayé tout le canton et a fait plusieurs victimes.

Aujourd'hui, il reste un site photographique exceptionnel pour les photographes, les réalisateurs et les réalisateurs de vidéoclips.

6. La maison de Lonnie Hammargren, Las Vegas

Maison de Lonnie Hammargren, Las Vegas

Lonnie Lee Hammargren, neurochirurgien à la retraite, homme politique et ancien 31e lieutenant-gouverneur du Nevada, est un homme connu pour sa collection éclectique d'objets et de souvenirs qu'il a acquis au cours de ses 80 années de vie.

Fondé en 1971, Hammargren vit depuis dans sa maison-musée et enrichit sa collection presque tous les jours. L'histoire du Hammergren Home of Nevada comprend, entre autres, le coffre-fort d'origine de Genoa Court House, une collection de Winnie l'Ourson, l'une des maquettes originales de la capsule spatiale Apollo, un mini Taj Mahal et un bordel de coiffeur d'intérieur. .

Dans son sous-sol de musée, l'artiste a créé une chambre funéraire égyptienne qui sera son dernier lieu de repos.

La maison est ouverte aux visiteurs chaque année le 31 octobre, jour du Nevada.

7. Fly Geyser, Gerlach

Fly Geyser, Gerlach

Source: Berzina / Shutterstock

Fly Geyser, Gerlach

Il y a environ un siècle, l'homme a essayé de tenter sa chance avec la nature; la nature ne l’aimait pas beaucoup. Et ainsi vint le Fly Geyser – un geyser fabriqué par l'homme à la suite d'un accident!

En 1917, alors qu’on cherchait de l’eau d’irrigation, un puits a été foré à la lisière du désert de Black Rock, mais les habitants se sont vite rendu compte que l’eau bouillante géothermique ne convenait pas à une exploitation agricole. Alors, ils ont laissé le geyser seul.

En 1964, une société d’énergie géothermique est revenue à la propriété du ranch Fly pour tester le geyser afin de déterminer son eau géothermale bouillante; mais cette fois ce n’était plus la géothermie. Alors, ils sont partis après avoir refermé le geyser.

Apparemment, ils n’ont pas assez bien scellé car un nouveau geyser a surgi à environ 100 mètres du geyser original et l’a privé de sa pression d’eau. Fly Geyser, également connu sous le nom de Fly Ranch Geyser, a considérablement grossi au cours des quarante dernières années et, contrairement aux autres geysers à cônes typiques, celui-ci est doté de plusieurs becs qui projettent de l'eau et la vapeur à plusieurs pieds dans l'air.

Fly Geyser est composé de divers gisements minéraux mais sa couleur éthérée verdâtre-rougeâtre est principalement attribuée à la présence d’algues thermophiles.

8. Forêt internationale de voitures de la dernière église, Goldfield

Forêt internationale de voitures de la dernière église, Goldfield

Source: Written In Silver Visuals / shutterstock

Forêt internationale de voitures de la dernière église, Goldfield

Ne vous laissez pas induire en erreur par le nom de l’installation artistique, c’est loin d’être semblable à un site religieux, encore moins à une église. La Forêt Automobile Internationale de la Dernière Eglise représente en réalité un vaste champ de quarante automobiles peintes et graffées en équilibre dans des formations inhabituelles.

L'installation d'art est une idée originale de Mark Rippie qui a lancé le projet en 2002. Cependant, l'artiste Chad Sorg du célèbre motel Renada's NadaDada est tombé par hasard sur son chemin à travers Goldfield en 2004. En 2011, Sorg a déménagé à Goldfield et a commencé à travailler sur le projet avec Rippie.

Le duo a rassemblé des voitures, des autobus, des camions et des fourgonnettes et les a installés de manière à se tenir debout sur le nez ou à s’asseoir les uns sur les autres de manière étrange et abstraite. En outre, les automobiles dépotées étaient peintes de couleurs vives, de crânes et même de caricatures de divers hommes politiques.

Malheureusement, le duo d'artistes s'est séparé à cause d'un combat et Rippie purge sa peine en prison alors que Sorg est de retour à Reno.

La forêt de jonquins artistiques abandonnée est toujours debout et invite les passants à les regarder.

9. Mur du massacre de la Saint-Valentin, Las Vegas

Mur du massacre de la Saint-Valentin, Las Vegas

Le Mob Museum de Vegas est un bâtiment de trois étages dédié à la capture et à la préservation de l'histoire de la foule américaine. Parmi la collection se trouve un mur très connu sous le nom de mur de massacre de la Saint-Valentin.

Al Capone, le chef des Italiens du côté sud, et Bugs Moran, le chef du gang du côté nord se sont affrontés pendant plusieurs années pour se battre pour des terres, des ballots et des pistes de chiens, à tel point que les habitants craignaient d'entrer dans le feu croisé de gangsters. L'une de ces attaques manquées de Bugs Moran sur un membre du gang des Italiens du côté sud, nommé Jack «Machine Gun» McGurn, a coûté la vie à plusieurs hommes du gang du côté nord.

McGurn, après avoir consulté Capone, a comploté pour que Moran et ses hommes se réunissent dans un entrepôt sous prétexte d'acheter du whisky fin au salaire minimum. Le 14 février 1929, un groupe de sept membres du North Side Gang s’est réuni à l’entrepôt pour la transaction. Peu de temps après, quelques voitures d’escouade se sont arrêtées et leur ont demandé de se tenir face au mur, les mains levées – comme un raid de routine. Peu savaient-ils que les faux policiers étaient McGurn et ses hommes.

Heureusement, Moran était en retard et avait repéré la voiture d’escouade avant de pouvoir pénétrer dans l’entrepôt, mais cela n’a pas mis fin à l’effusion de sang connue sous le nom de Massacre de la Saint-Valentin.

Le mur, qui a déjà été démoli, a été acquis par le musée de la foule et est exposé, représentant l'un des massacres les plus perfides de l'histoire américaine.

10. Ancien cimetière de Tonopah, Tonopah

Vieux cimetière de Tonopah, Tonopah

Source: Christophe KLEBERT / shutterstock

Vieux cimetière de Tonopah, Tonopah

Nous connaissons donc le motel effrayant Clown qui se trouve à côté du cimetière, mais le cimetière lui-même est aussi effrayant que possible. Bien qu’il soit abandonné depuis 1911 (d’autant plus de raisons d’être intimidant), le vieux cimetière de Tonopah est situé dans la ville de Tonopah, qui, sans être une ville fantôme officielle, compte un peu plus de 1 000 habitants.

L'inhumation de John Randel Weeks a entraîné l'établissement du cimetière. Weeks est également considéré comme la première personne à être enterré sur place. On sait qu'environ trois cents cadavres ont été enterrés ici de 1901 à 1911, après quoi le nombre de personnes décédées a grossi et a déménagé ailleurs.

Parmi les défunts se trouvent quelques personnalités notables de la ville, victimes de l'inexplicable peste de Tonopah en 1902. Un groupe de 14 mineurs décédés dans l'accident de l'incendie de la mine Tonopah-Belmont en 1911 est également en repos.

Beaucoup pensent que le cimetière est hanté (y en a-t-il d'autres?), Cependant, les habitants estiment que le Mizpah Hotel et la Silver Rim Elementary School, situés à proximité, pourraient être plus hantés que l'ancien site funéraire.

11. Akhob, Las Vegas

Akhob, Las Vegas

Le glamour, la richesse et la grandeur décrivent tous un style de vie typique de Las Vegas et, pour rester en phase, plusieurs entreprises et magasins tentent de satisfaire les besoins des centaines de clients expérimentés qui visitent la ville tous les jours.

En 2013, Louis Vuitton, célèbre enseigne de la mode et du luxe, a confié à James Turrell, célèbre artiste américain connu pour son travail sur la lumière et l’espace, une installation artistique permanente pour occuper un espace caché au quatrième étage du magasin.

"Akhob" se traduit par "eau pure" et est un mot dérivé de la période égyptienne d'Amarna. L'installation d'art «Ganzfield» (comme Turrell aime à les appeler) comprend plusieurs ouvertures circulaires qui vous mènent dans deux grandes chambres avec de nombreuses lumières à rotation lente. En l'absence de bords et de coins apparents, il peut parfois être difficile de trouver la porte par laquelle vous êtes entré – telle est la brillance des champs lumineux de Turrell.

L'entrée est gratuite, mais il est sage de prendre rendez-vous à l'avance.

12. La République de Molossia, Dayton

La République de Molossia est une micro-nation revendiquée dans l’État du Nevada, créé le 3 décembre 1999. Kevin Baugh n’était pas simplement un enfant ordinaire avec un rêve extraordinaire. En fait, il avait la capacité de concrétiser son rêve de créer une micro-nation.

Connu à l'origine sous le nom de Grande République de Vuldstein dans les années 1990, le pays a été baptisé République de Molossia en 1999 sous la présidence de Baugh. Baughston est la capitale (connue auparavant sous le nom d'Espera, mais nommée d'après le président à l'âge de 51 ans) et le pays s'étend sur un acre de terrain qui abrite également la maison du président où Baugh vit avec sa famille et ses animaux de compagnie.

Il est intéressant de noter que la micro-nation échappe à la juridiction américaine, ne paie pas d’impôts, a sa propre monnaie (imprimée sur des jetons de poker), n’accepte pas les nouveaux citoyens et vous donne un timbre si vous souhaitez apporter votre passeport.

Le président lui-même est très fier de ses visites préétablies et de sa fierté de faire étalage de son uniforme molossien et de raconter l'histoire de sa «nation».

13. Devil’s Hole, Amargosa Valley

Trou du Diable, Vallée d'Amargosa

Source: Dominic Gentilcore / shutterstock

Trou du Diable, Vallée Amargosa

La vallée d'Amargosa est connue pour être l'un des endroits les plus chauds et les plus secs de l'hémisphère occidental. Il abrite également un vaste système de grottes remplies d'eau qui coule directement sous la vallée et abrite de nombreuses espèces de poissons anciens. Devil’s Hole, une fissure hautement sécurisée, est l’une des passerelles du système de grottes remplies d’eau.

Devil’s Hole est une unité détachée du monument national de la Vallée de la Mort qui a été inscrite à la liste des refuges nationaux pour la faune et la flore sauvages en 1984, car elle sert de refuge à Pupfish, une ancienne espèce datant de plus de 25 000 ans et que l’on trouve exclusivement dans les eaux.

Bien que la profondeur et la couverture réelles de ces eaux géothermiques n'aient jamais été officiellement enregistrées, de nombreux chercheurs ont sacrifié leur vie en essayant!

Devil’s Hole a une deuxième caractéristique inhabituelle: il a la capacité de mesurer l’activité sismique à travers le monde, même lorsque l’activité se déroule à mi-chemin de la planète.

14. Musée de la ville perdue, Overton

Musée de la cité perdue, Overton

La source: Tadam / Wikimedia

Musée de la cité perdue, Overton

Le musée de la ville perdue est l’un des sept musées d’État du Nevada et son objectif principal est de préserver l’histoire de la région qui aurait autrement été perdue avec la création de Lake Meade.

Détenu et entretenu par l'État, le musée de la cité perdue s'appelait à l'origine musée du parc du barrage de Boulder lors de sa création en 1935. La collection du musée remonte à 8000 de notre ère, en particulier au Pueblo Grande de Nevada, un site principalement inondé par le lac Meade.

Aujourd'hui, le musée de la ville perdue abrite les objets rassemblés dans les vestiges du site de Pueblo Grande de Nevada, ainsi que tout ce qui pourrait être récupéré après l'inondation. Une réplique du groupe de pueblos Anasazi qui a été trouvée sur l’un des sites de fouilles est la possession la plus prisée du musée.

15. Temple de la renommée burlesque, Las Vegas

Burlesque Hall Of Fame, Las Vegas

Le Hall of Fame Burlesque n’est pas un musée que vous aimeriez voir visiter par vos enfants de moins de 18 ans car c’est l’un des seuls musées au monde consacré à la danse risquée!

Fondé et organisé par Dixie Evans, le Panthéon de la renommée Burlesque à Las Vegas, dans le Nevada, était autrefois connu sous le nom de Exotic World. Il conserve une collection de costumes, d'accessoires, d'objets et d'objets connexes qui dépeignent l'histoire de cet art séduisant de la danse. Le musée entend non seulement faire place à l'évolution du burlesque américain, mais aussi offrir un refuge aux artistes âgés.

Une fois installé en Californie, Evans a déplacé le site du musée sur son site de Las Vegas en 2006. Exotic World était la collection privée de Jennie Lee, danseuse exotique à la retraite. Elle a ensuite été acquise et organisée par Evans, elle-même artiste de burlesque à la retraite. .

Aujourd'hui, le Hall of Fame Burlesque comprend des milliers de costumes de scène anciens, de photographies, d'accessoires et d'objets personnels d'artistes ayant un lien avec l'industrie.

16. Grottes de Lehman, Baker

Lehman Caves, Baker

Source: IrinaK / shutterstock

Lehman Caves, Baker

Dans les limites du parc national du Grand Bassin se trouvent les grottes de Lehman, un système de grottes exceptionnel composé de plus de 300 formations rocheuses et boucliers uniques, d'animaux et d'insectes, ainsi que d'innombrables stalagmites, stalactites et helictites. Les grottes abritent également un type rare de pseudoscorpion limité à l'écosystème du parc national.

À l'intérieur des grottes, de magnifiques formations géologiques descendant du ciel et poussant du sol offrent des vues spectaculaires. Les grottes de Lehman ont été classées Monument national en 1922 et incluses dans le parc national du Grand Bassin en 1986.

Ces grottes auraient été découvertes dans les années 1880, avant de servir de cimetière à des tribus indiennes.

Des visites guidées autour des grottes sont disponibles toute l'année, sauf les jours fériés.

17. La maison des Simpson, Henderson

La maison des Simpson, Henderson

Qui ne connait pas les Simpson? Bien que la famille soit fictive et caricaturale, elle a toujours occupé une grande partie de nos vies en grandissant, mais pour Fox et Pepsi, ce n’était pas seulement un engouement pour l’enfance. À tel point que les sociétés ont commandé la construction de «The Simpsons House» à Henderson, dans le Nevada, dans le cadre d’un projet de promotion commun.

Une réplique grandeur nature, la maison des Simpson a été construite pour ressembler à la maison réelle montrée dans le dessin. La structure comprend le grand garage, les baies vitrées, la porte d'entrée avec une arche inhabituelle, et même la cheminée (ce qui est bien sûr une pièce à part car personne n'a besoin d'une cheminée vivant au milieu d'un désert).

Cependant, la maison n’a pas été aussi bien accueillie que le pensaient les propriétaires du projet – le gagnant de l’émission a échangé la maison contre 75 000 $ en espèces.

Depuis 2001, la maison appartient à des particuliers et a été repeinte en teintes beiges (par opposition aux teintes vives de la maison du spectacle). Vous ne pouvez probablement pas entrer dans la maison, mais vous pouvez toujours l’observer de la rue.

18. US Route 50, Austin

US Route 50, Austin

Source: Tristan Brynildsen / shutterstock

US Route 50, Austin

Surnommée officiellement la «route la plus solitaire d’Amérique», la route 50 des États-Unis couvre un tronçon allant de Sacramento (Californie) à Ocean City (Maryland) en passant par Austin (Nevada).

Nommée ainsi en raison de son absence de toute forme d'attractions touristiques, la Route était généralement surnommée la route la plus solitaire du pays avant que l'office du tourisme de l'État ne s'empare du titre et le valorise en faisant en sorte que son inconvénient semble être la principale raison de ce trajet. de route à distance. L’office du tourisme est allé jusqu’à placer des panneaux de signalisation sur le parcours et à imprimer des «guides de survie» pour ceux qui osaient traverser la route nue.

Pour rendre le trajet intéressant, vous pouvez vous procurer un passeport «J'ai survécu à la route la plus solitaire d'Amérique» dans l'un des magasins à proximité et collecter autant de timbres le long du chemin. Et sachez que même s’il s’agit peut-être de la solitude, mais c’est aussi l’une des routes les plus pittoresques du pays.

19. Hôtel Goldfield, Goldfield

Hôtel Goldfield, Goldfield

Source: melissamn / shutterstock

Hôtel Goldfield, Goldfield

Situé dans les terres de Goldfield, une ville bien connue et nommée d'après la ruée vers l'or qui a attiré des centaines d'hommes d'affaires du monde entier, l'hôtel Goldfield a été construit en 1908 sur le site de deux hôtels précédents du même nom qui avaient brûlé .

Le nouvel hôtel Goldfield a été construit dans un style néo-classique et coûte entre 300 000 et 400 000 dollars. La propriété comprenait 150 chambres, toutes agencées en U afin de pouvoir disposer de fenêtres extérieures.

Il y a eu plusieurs histoires de fantômes autour de la propriété, mais le plus célèbre concerne George Wingfield, un nabab de mines, qui aurait enchaîné une jeune fille prétendant donner naissance à son enfant, devant le radiateur situé dans la chambre 109 de l'hôtel. La jeune fille est restée enchaînée jusqu'à la naissance de son enfant, après quoi Wingfield l'a assassinée ou est décédée pendant l'accouchement. Pour ajouter encore plus de cruauté, Wingfield aurait apparemment poussé le bébé dans un puits de mine situé sous l'hôtel.

La rumeur dit que la chambre 109 a toujours gelé depuis et que des cris de bébé peuvent encore être entendus en provenance de la mine.

Que ce soit vrai ou non, le Goldfield Hotel est connu pour accueillir plusieurs chasseurs de fantômes (non autorisés) et explorateurs urbains.

20. Cimetières de Comstock, Virginia City

Cimetières Comstock, Virginia City

Source: Dorn1530 / shutterstock

Cimetières Comstock, Virginia City

Au début du post, nous avons mentionné que le Nevada était officiellement surnommé le Silver State à cause du filon d'argent découvert au Comode Lode de Virginia City en 1859.

En plus de son passé glorieux, Virginia City est également considérée comme la patrie de plusieurs cimetières fascinants (cela semble étrange, n'est-ce pas?). De nombreux cimetières juxtaposés dans les limites de la ville ont été érigés en points de repère historiques nationaux, car ils servent de lieu de repos à des centaines d'ouvriers qui ont travaillé à la ville pendant la ruée vers l'argent.

Les cimetières ont été divisés en divers groupes sur le plan éthique, professionnel et religieux, à l'image de la catégorisation des différentes sociétés à l'époque.

Autrefois connus pour être un groupe de jardins victoriens bien entretenus au milieu de la terre aride du Nevada, les cimetières de Comstock reposent maintenant en partie sur la rouille en raison de dommages naturels et causés par l'homme.

21. Pyramid Lake, Reno

Pyramid Lake, Reno

Source: Neil Lockhart / shutterstock

Pyramid Lake, Reno

Nommé d'après les formations rocheuses inhabituelles en forme de pyramide qui surplombent la ligne de flottaison, le lac Pyramid est l'un des paysages les plus connus au monde (oui, celui sur fond iPad). Certaines des formations rocheuses emblématiques du lac abritent une espèce rare de Pélican. Mais ces facteurs ne rendent pas le lac aussi populaire que ce qui se cache sous la surface du lac Pyramid.

Selon une légende, à l'époque où la tribu américaine des Paiute habitait la région, le lac était utilisé pour jeter des nouveau-nés mal formés ou non désirés dans l'eau, garantissant ainsi que seuls les plus forts vivaient dans la tribu.

Une autre histoire populaire raconte qu’il était une fois un membre de la tribu des Paiute qui était tombé amoureux d’un serpent / sirène et, lorsqu'il avait ramené l’amour de sa vie à sa tribu pour approbation, il avait rejeté la «créature». lac entier. Peu de temps après, un autre serpent déguisé en bébé et attaqua la femme qui tentait de le nourrir. La bête n’a accepté d’épargner la vie de la femme que si la tribu lui permettait de vivre éternellement dans les eaux du lac Pyramid.

Serpents ou bébés fantômes, on sait que Pyramid Lake fait au moins quelques vies (de pêcheurs) chaque année.

22. St. Thomas, comté de Clark

St. Thomas, comté de Clark

Source: K Hannon / shutterstock

St. Thomas, comté de Clark

St. Thomas est une petite ville du comté de Clark, dans le Nevada, créée à l'origine par les colons mormons en 1865. Cependant, toute la ville a été submergée par l'eau après que la rivière Colorado ait inondé la région.

À son apogée, St. Thomas hébergeait une population d'environ 500 colons mormons qui ont créé la communauté en pensant être en Utah. Cependant, une enquête a établi que la colonie se trouvait dans le Nevada, une nouvelle ville, et que les colons étaient donc tenus de payer des impôts, neufs comme par le passé. Incapables de faire face à la demande soudaine, les Mormons quittèrent la ville et St. Thomas fut abandonné en 1871.

Les nouveaux colons sont venus s'installer après un certain temps, mais à ce moment-là, la construction du barrage Hoover a commencé et le fleuve Colorado s'est gonflé et a créé des conditions inhabitables pour les habitants de la ville. En 1938, non seulement la ville fut abandonnée, mais elle se noya sous les eaux du lac Meade.

Aujourd’hui, après la réduction drastique du niveau de l’eau, les vestiges de Saint-Thomas ont refait surface et peut-être que dans quelques années, la ville pourra à nouveau être prête pour les nouveaux résidents (à condition de ne pas se noyer).

23. La dernière cène d’Albert Szukalski, Beatty

Le dernier repas d'Albert Szukalski, Beatty

Source: VDV / shutterstock

La dernière cène d’Albert Szukalski, Beatty

Située près de la ville fantôme de Rhyolite, la Dernière Cène d’Albert Szukalski regroupe douze figurines en plâtre à capuchon qui se dressent au sommet de la colline en dessous de Daylight Pass et ressemblent à la Mort.

Nommé en l'honneur de l'artiste qui a sculpté l'installation d'art en 1984, The Last Supper est une représentation inhabituelle qui ressemble à une sorte d'amalgame du climat chaud du désert et à un épisode de rituels sataniques. Comme le dit Szukalski, les sculpteurs s’inspirent de la peinture de la Cène du Christ par da Vinci.

Les figures en plâtre ne semblent être rien d’autre qu’un tas de manteaux blancs et creux dans lesquels il manque les figures humaines sur lesquelles ils auraient dû être drapés. Située sur le site du Goldwell Open Air Museum, la collection a reçu un accueil favorable au moment de sa création. Toutefois, après une violente tempête de vent en 2007, plusieurs expositions du «musée» ont été détruites, la Dernière Cène reste silencieuse sur la colline et attend votre arrivée d'une beauté envoûtante.

24. Mine Techatticup, Nelson

Mine Techatticup, Nelson

Source: Chris Nunez / shutterstock

Mine Techatticup, Nelson

La riche histoire minière du Nevada n’est un secret pour personne, mais derrière ce commerce jadis riche se cache un passé traître empli d’envie, de violence, de querelles et de mort. La mine Techatticup, à Nelson dans le Nevada, est connue pour être au centre de toutes ces activités criminelles.

La découverte de métaux précieux tels que l’or et l’argent a été établie dès les années 1700, mais les fouilles n’ont commencé que lorsque les prospecteurs affamés ont envahi la région au milieu des années 1800. La nouvelle se répandit rapidement et les commerçants du monde entier commencèrent à forer des tunnels et à creuser des trous dans la région environnante.

Les tunnels ont rapidement commencé à servir de refuge aux déserteurs de la guerre civile qui utilisaient les grottes pour se cacher des ennemis et du climat rigoureux du désert. Avec elle est intervenue des conflits interminables sur la propriété des terres et les querelles, les unes après les autres, et la région est rapidement devenue un foyer de toutes les activités criminelles, y compris de nombreux meurtres au nom de la propriété foncière.

Finalement, la région a été dépouillée de sa richesse et la mine Techatticup a été abandonnée. Des années plus tard, la famille Werly a acheté le terrain et a commencé à restaurer les maisons abandonnées ainsi que les tunnels.

Aujourd'hui, la famille propose des visites guidées de la région et est heureuse de partager l'histoire de l'ancienne mine ainsi que les veines minérales d'or et d'argent encore inexploitées.

25. ville complexe, Hiko

Ville complexe, Hiko

Créé en 1972 par Michael Heizer, artiste contemporain connu pour ses sculptures de grande envergure, Complex City, à 80 pieds de hauteur, un quart de mille de large et un quart de mille de long, est l'une des plus grandes installations d'art dans le monde. Sa taille estimée rend l'installation presque aussi grande que le National Mall, Washington D.C.

Construite entièrement en béton, en terre et en roches, la sculpture de la ville a été réalisée avec autant de précision que possible du point de vue artistique. Coûtant des dizaines de millions de dollars, la création de la ville est un projet en cours depuis plus de 45 ans. Bien que la ville ne puisse être vendue, Heizer prévoit de la conserver quelques milliers d’années au moins après son achèvement.

Lors d'une enquête aérienne, le département de l'énergie aurait confondu la sculpture avec un projet militaire (grâce à sa taille imposante).

Les visites sont limitées car la zone est encore en construction, mais une permission spéciale peut être demandée à l'artiste.

26. pépite d'or de la main de la foi, Las Vegas

Pépite d'or de la main de la foi, Las Vegas

Source: Helena G.H / shutterstock

Pépite d'or de la main de la foi, Las Vegas

Bien que connue comme la deuxième pépite d'or intacte au monde, la pépite d'or Hand of Faith est un peu difficile à trouver, en raison des couloirs déroutants du Golden Nugget Casino.

Les casinos, partout dans le monde, sont conçus pour inciter les visiteurs à rester le plus longtemps possible. Des cocktails alléchants, des murs vêtus de miroirs, des stands de jeu séduisants et un manque d’horloges sont au rendez-vous pour vous garder en vie et jouer aussi longtemps que vous aurez laissé le dernier centime dans votre portefeuille (ou votre compte bancaire). matière).

Mode through the blinding lights, continuously dinging bells, and a series of siren sounds before you find the record-breaking piece of metal lying quietly in an unremarkable hallway.

Now before you assume, the Gold Nugget wasn’t found in Vegas or anywhere in the country; it was found by Kevin Hillier in Wedderburn, Australia and was sold to the casino for over a million dollars.

27. The Bristlecone Pines of the Great Basin, Baker

The Bristlecone Pines Of The Great Basin, Baker

Source: doliux / shutterstock

The Bristlecone Pines Of The Great Basin, Baker

The Bristlecone Pines of the Great Basin are known for two things – their age and their remarkable ability to survive the harshest of weather conditions. But, the organisms that are known to survive freezing cold temperatures and powerful winds couldn’t stand the human torture.

Amidst the Great Basin National Park lies two Bristlecone pine trees, one dead and another alive, known to be the longest living non-clonal organisms in the world. Prometheus, the dead tree, was studied by a group of researchers when a piece of the drilling tool broke off inside the tree. So, the researcher decided to cut the tree down. Studies showed that Prometheus was approximately 4,862 years old.

Methuselah, the living tree, is approximately 4,850 years old and stands protected within the national park.

The bristlecone pines are medium-sized and often appear extremely withered. They can withstand harsh weather but are extremely vulnerable to fire.

28. Coffin It Up, Pahrump

Coffin It Up, Pahrump

La source: Coffinitup

Coffin It Up, Pahrump

Coffin It Up, located in Pahrump, Nevada is an unusual cemetery of coffins and tombstones that come from one of the most peculiar coffin-making studios in the world.

While caskets and urns have long since replaced the good ol’ coffins, Coffinwood, the cemetery surrounding Coffin It Up, is determined to preserve the old art of Obsidian coffin making as best as one could. The collection includes both actual as well as multi-purpose coffins and related accessories such as coffin-shaped tables, coffin-shaped CD cases, and any other piece of furniture that you can think of.

Additionally, the studio also specializes in creating coffin-themed accessories such as purses, jewelry, suitcases, and even cat beds.

The cemetery, an icing on the “strange” cake, houses several headstones, skeletons, real pet burial ground, and probably the world’s only coffin-shaped greenhouse.

The creator, Bryan Schoening, takes his art to an extra level by burying a coffin each year that commemorates the “passing of the previous year.”

29. Humboldt Museum, Winnemucca

Humboldt Museum, Winnemucca

Dedicated primarily to the region’s history, Humboldt Museum is an intriguing collection of artifacts that represent Winnemucca’s timeline, including period clothing, vintage cars, antique furniture and the skeleton of an enormous Columbian Mammoth which was found in the neighborhood.

Apart from the main two-story museum building, Humboldt Museum also stretches to the 1907 St. Mary’s Episcopal Church, the 1899 Richardson- Sanders House, and the 1880’s Greinstein Building.

Reportedly, the museum once housed several remains of the Paiute and Shoshone tribal members and were displayed on request. However, they have been relocated to an undisclosed area since 2014.

Additionally, the Museum has acquired many pre-1920s buildings based on their occupancy and use and not just architectural designs. The specific exhibits not only showcase the structure in context but also the people living or working in them and any other related history.

The Humboldt Museum is open to visitors from Wednesday to Friday every week.

30. Dig This, Las Vegas

Dig This, Las Vegas

A theme park specifically meant for adults, Dig This is not your usual casino or resort property located in the world entertainment capital. One of the newest attractions in the city, the site is a construction-based theme park which allows adults to operate heavy-duty machineries and participate in skill tests.

Conceived by Ed Mumm, a New Zealand based artist, Dig This was founded in 2007 after the artists realized how entertaining it could be for grown-ups to play with heavy duty construction tools.

Priced at a few hundred dollars (which is nothing for the high rollers that visit the forbidden kingdom of Vegas), Dig This covers an area of five acres and offers machineries such as Caterpillar D5 track-type bulldozers and Caterpillar 315CL hydraulic excavators.

The site also has a gift shop and offers a half-hour orientation session after which guests can dig for several hours around the vicinity. They can also take part in interesting skill tests such as skillfully plucking basketballs atop safety cones.